Démocratie
Sondage + Widget
Union Européenne
Le premier pouvoir
La République française est-elle réellement une démocratie ?
Nous vivons une époque révélatrice.
Nous sommes en 2016, et le gouvernement socialiste s’apprête à réformer le code du travail. Cette réforme, dans son état actuel, organise une régression nette de la protection des travailleurs [1], [2], [3].
Ainsi, le gouvernement veut avancer dans la direction inverse de celle voulue à priori par ses électeurs.
Il semble que les gouvernements qui se succèdent depuis déjà bien longtemps appliquent grosso modo la même politique, quelque soit le programme politique présenté lors des campagnes électorales.
Il n'y a pas vraiment de mystère à cela. La raison en est même limpide: les traités européens signés par les gouvernements français successifs leur laissent de moins en moins de marges de manoeuvre. Ces traités contiennent en effet un grand nombre de mesures à respecter, et celles-ci sont très contraignantes. Il est bien sûr encore possible de légiférer sur certains points, comme le mariage pour tous, mais les grandes lignes politiques ont déjà été fixées par les traités.
Il est possible de déplorer cet état de fait, mais ce n'est pas l'objet de cet article. Au contraire, nous allons nous en réjouir, car il permet de jeter un éclairage cru sur la relation entre élections et démocratie.
L'opinion commune voudrait que, étant donné l'existence du suffrage universel en France, nous soyons en démocratie.   (Lire la suite...)
Références
1. vidéo: Destruction du droit du travail, le grand renversement chaîne Youtube Osons Causer
2. Travaillez plus pour gagner moins ! Le blog de Jean-Luc Mélenchon
« C’est un retour spectaculaire aux normes du 19ème siècle. Parmi les propositions de François Hollande, médusés nous découvrons la fin des 11 heures consécutives de repos, la journée de travail de 12 heures ! Un grand bond social en arrière ! »
3. Travaillez plus pour gagner moins ! Le blog de Jean-Luc Mélenchon
« Beaucoup de gens ont désormais compris le recul social et la destruction de leur vie quotidienne que constitue ce projet de loi sur le code du travail. »
Article publié le 9 mars 2016
Le tirage au sort est l'outil démocratique par excellence
Dans la cinquième République, le président et les députés sont élus. Lors des élections, les citoyens votent pour leurs candidats préférés.
On pourrait imaginer un autre système. Par exemple, que l'assemblée nationale ne soit pas composée de députés élus, mais de citoyens tirés au hasard dans la société française, en utilisant par exemple un algorithme spécifique, générateur de hasard, appliqué sur l'ensemble des numéros de sécurité sociale des citoyens français.
Quel serait l'avantage de ce système de désignation des députés ?
Si environ un millier de personnes sont tirées au sort, alors leur nombre est suffisant pour qu'elles soient représentatives de la société française dans sa totalité. C'est une loi statistique. A partir du moment où le nombre de personnes tirées au hasard est suffisant, l'assemblée obtenue est représentative de la société dans son ensemble. Les statisticiens parlent d'un « échantillon représentatif » [1].
Ce système présente un avantage incomparable: l'assemblée est réellement et intrinsèquement représentative de la population française !
Il y aura autant d'hommes que de femmes, et toutes les catégores professionnelles et non professionnelles seront représentées dans les mêmes rapports de proportionnalité que dans l'ensemble de la société. Si il y a 10% d'artisans dans la société, il y aura environ 10% d'artisans à l'assemblée.   (Lire la suite...)
Article publié le 6 mars 2016 Dernière modification : 7 mars 2016
Contact